Makeup | Pinceaux

Mes pinceaux, première partie : M.A.C.

avril 25, 2014

Hello, Hello!

Bon, je vous l’avoue, j’adore les pinceaux de maquillage, après les palettes de fards, ils sont ma deuxième « passion-maquillage ». J’aime les différents effets qu’ils peuvent avoir sur l’application du maquillage selon leur texture, densité, matière.. J’aime me renseigner sur les différentes marques, les dernières nouveautés, les plus plébiscités par les maquilleurs professionnels. Enfin bref, c’est une planète dans l’univers du maquillage qui me plaît et que je souhaite partager avec vous!

 

Donc dans cet article, je vais vous parler de mes pinceaux M.A.C., et dans un deuxième temps, un billet suivra sur les pinceaux Real Techniques. Les pinceaux M.A.C. sont une légende dans le monde du maquillage, ils sont réputés pour leur qualité, leur longévité, leur diversité et j’en passe…

Bon, ne nous le cachons pas, les pinceaux M.A.C. coûtent bonbon, mais en les achetant on investit dans un produit d’excellente qualité qui va durer dans le temps. Je possède la plupart de ces pinceaux depuis plus de 5 ans, et ils n’ont pas bougé, pas perdu de poils, sont toujours aussi souple et doux. Le seul élément qui ne tient pas sur le temps est l’inscription imprimée sur le manche (mais bon perso, ça me traumatise pas plus que ça).

Bon commençons par les « pinceaux-teint » :

Le 19o

DSC_0083 (4)Un pinceau « langue de chat » qui permet d’appliquer le fond de teint liquide, ou crème. Ce style de pinceau permet un maximum de couvrance, mon geste avec ce pinceau sera de peindre le fond de teint sur mon visage, en faisant de longs gestes sur mon visage. Puis je le tapote sur tout mon visage afin d’enlever les stries laissées par la première étape. J’ai longtemps utilisé ce pinceau mais je le délaisse à présent pour d’autres pinceaux qui permettent une utilisation plus rapide et un fini plus léger.

Le 252

DSC_0086 (5)Un pinceau plat, synthétique, qui permet de travailler l’anti-cerne ou le correcteur sur les boutons et autres petites subtilités qu’il faut cacher. Il peut aussi servir à poser une base pour fards à paupières. J’ai également délaissé ce pinceau car il fait des traces et il faut vraiment travailler, travailler et retravailler son anti-cerne afin d’avoir un fini naturel et honnêtement, je n’en ai pas le temps!

Le 150

DSC_0083 (2)Un pinceau poudre souple, relativement doux, mais qui a tendance à me picoter la peau lorsque je l’utilise. Il me sert à poser ma poudre sur mon fond de teint ou à appliquer mon blush. Sa diffusion de la poudre est moyennement légère.

Le 116

DSC_0083 (3)La version mini du 150. Je l’utilise pour faire mon contouring : creuser mes joues, et définir ma mâchoire. Mais ses fonctions sont multiples : contouring, pose d’un enlumineur sur le haut des pommettes, poudrer l’anti-cerne…. J’aime beaucoup ce pinceau et l’utilise énormément! Il est tout doux!

Mes « pinceaux-yeux »

 Le 217

DSC_0086 (3)Pinceau plus que célèbre et plébiscité de toutes parts dans le monde du make up. Il sert principalement à estomper les fards et est de loin le meilleur pinceau estompeur que je possède. Je l’utilise pour accentuer mon creux de paupière et mon coin externe de l’œil. Il peut également être utilisé pour faire un simple halo de couleur, léger et doux sur les paupières.

Mais attention, expérience faite, il ne faut pas trop le charger en fard ! Sinon, effet paté-collé in-estompable garanti! Il faut  soit le charger légèrement et ajouter de la couleur au fur et à mesure. Soit, si on veut vraiment charger en couleur, utiliser un autre pinceau (style pinceau plat) et ensuite estomper les bords avec le 217.

Le 224

DSC_0086 (2)Également un pinceau estompeur, mais il estompe beaucoup plus légèrement que le 217. Par exemple, je l’utilise pour estomper une couleur que je pose en coin externe de l’oeil si je souhaite un estompage plus fin à cet endroit-ci. Je l’utilise également pour poser une touche lumière sous mes sourcils ou pour poudrer mon anti-cerne. En mode « pose de fard ou de poudre », il diffuse sans donner d’effet cartonné ce qui est parfait pour donner l’illusion d’un creux de paupière. Un petit prélèvement de fard nude-brun avec le pinceau puis un petit balayage au niveau du creux de paupière et le tour est joué!

Le 219

DSC_0090 (2)Un pinceau crayon qui permet d’appliquer précisément un fard, d’estomper un crayon khôl ou de définir le contour de l’œil avec un fard. Personnellement je l’utilise pour poser un fard foncé le long de mon creux afin de creuser et de donner de la profondeur à mes yeux. Puis j’estompe avec mon 217. Ceci me donne un effet beaucoup plus prononcé qu’avec le 224.

Le 208

DSC_0086 (4)Un petit pinceau biseauté. Celui-ci je l’utilise pour poser mon fard à sourcils ou estomper mon crayon à sourcils. Mais il peut aussi être utilisé pour estomper un crayon khôl ou poser un fard sur le contour de l’œil. Ceci permettra un tracé plus fin et précis qu’avec le 219.

A savoir ! Les 257, 224 et 219 sont vraiment…absolument…mes pinceaux indispensables pour mon maquillage des yeux. Comme je l’ai déjà mentionné, j’ai des paupières tombantes et ces trois pinceaux me permettent de rattraper le coup! Je les utilise à chaque maquillage et je trouve qu’ils se complètent parfaitement si l’on veut faire un maquillage « trompe l’oeil » (je suis fière de mon jeux de mots!), afin de creuser les paupières.

Et voilà pour mes pinceaux M.A.C.!

Un deuxième article sur mes pinceaux Real Techniques est ici! Et deux articles sur : le lavage de pinceaux (ici) et le rangement (ici).

Et vous? Vos pinceaux?

Vous avez apprécié cet article? Vous pouvez vous inscrire via mail à « Mon Petit Quelque Chose » ; vous recevrez directement toutes les nouveautés du blog par e-mail. Votre inscription reste confidentielle et se fait en haut/à droite, sous ma photo. Je serai aussi heureuse de vous retrouver sur les réseaux sociaux, si vous y êtes faites-moi signe!

signature


Article Précédent : Le cake au yaourt ou comment occuper ses enfants!

Article Suivant : Mes pinceaux partie 2 : Real Techniques


0 Commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline