Naturel | Bio Soins | Corps

Mon déo fait maison!

juin 1, 2014

Hello! Hello!

Suite à mon article sur l’utilisation du bicarbonate de soude comme déodorant (ici), je vous écris aujourd’hui un nouvel article sur mon nouveau déo maison. En fait, mes aisselles sont beaucoup plus sensibles que ce que je pensais! Après plusieurs semaines d’utilisation, je me suis retrouvée avec la peau rouge, parcheminée et irritée. Pas top avec les beaux jours qui arrivent (du moins on espère) et les tops et t-shirts manches courtes qui vont avec! J’ai donc fait des recherches sur le net en me disant que si le bicarbonate et l’huile essentielle de palmarosa sont efficaces, peut être qu’il existe une recette qui permette d’allier les deux tout en n’étant pas trop agressive pour ma peau. J’y croyais pas trop en fait. Je m’attendais à trouver des recettes hypers compliquées qui transformeraient ma cuisine en laboratoire de chimiste, mais, en fait, NON!

Cette recette circule sous plusieurs formes, certaines demandant plus de précision que d’autres. D’emblée, je suis tombée sur celle de « Chocolate and Zucchini » (ici). Une recette hyper simple, comprenant les ingrédients cités ci-dessus et d’autres faciles à trouver dans nos contrées (alias chez tata Migros). De plus, elle ne nécessite pas de manipulations extrêmes avec des minis fouets, des balances précises au gramme et autres instruments ; simplement une cuillère à soupe (CS) et une à café (cc).

Donc, je me suis lancée! Je l’ai divisée en deux, ce qui m’a permis d’avoir un bien joli galet qui m’a duré plus d’un mois. J’en suis satisfaite! Non seulement ça sent divinement bon (il faut aimer la noix de coco et la palmarosa ;-)), mais c’est super efficace! Pas d’odeur, tient facile 24 heures et moins d’humidité sous les bras. Bon, je ne l’ai pas testé en plein été par 40°, mais je remarque une bonne différence. Par contre, j’ai l’impression que le bicarbonate s’est concentré au centre de la chose, donc arrivée en fin de galet, mes aisselles sont redevenues  un peu rouges et irritées.

Or, j’adore donc, je persévère!

J’ai refait un galet en transformant un peu la recette. Et pas d’irritation cette fois-ci!

Pour faire ce déo selon mon adaptation de la recette de Chocolate and Zucchini , il vous faut :

P1080200

Une et 1/2 CS d’huile de coco

1 CS d’amidon de maïs

3/4 CS ou 2cc de bicarbonate de soude

 2cc de bicarbonate de soude

15 gttes d'huile essentielle de palmarosa

15 gttes d’huile essentielle de palmarosa

Une petite cuillère à café d'aloé vera qui pour moi apaisera et protégera ma peau.

Une petite cuillère à café d’aloé vera qui apaisera et protégera la peau.

Pour commencer, j’ai fait fondre mon huile de coco (car à température ambiante, elle est solide) dans un bain marie en mettant mon petit bol dans un bol plus grand comprenant de l’eau chaude. L’huile fond vite.

P1080206

Puis j’y ai ajouté le bicarbonate et j’ai mélangé, mélangé, mélangé…

Le bicarbonate ne fond pas entièrement mais je voulais m’assurer qu’il soit le plus possible « pris » dans l’huile de coco. Voici à quoi cela ressemble :

P1080207

J’y ai ajouté l’amidon de maïs, et ai bien touillé à nouveau, la mixture prend un aspect laiteux :

P1080209

Puis c’est le tour de l’he de palmarosa et la cuillère à café d’aloé vera :

P1080208

Bien entendu, j’ai tout re-mélangé. Puis, j’ai placé mon pot tel quel au frigo pour que la mixture prenne et se solidifie gentiment. Pendant ce temps, je l’ai touillée plusieurs fois afin d’être sûre que la bête ne se décante pas. Une fois parvenue à une texture de pâte à modeler, j’ai transvasé le tout dans un moule en silicone, pour qu’il se solidifie et prenne forme :

P1080213

Et le voilà totalement solidifié :

P1080224

Ce deuxième galet, j’en suis fière! Au niveau du toucher, il est beaucoup plus lisse que le premier, j’ai vraiment le sentiment que le mélange est plus homogène. Pour l’instant (deux semaines d’utilisation), je n’ai pas eu de réaction cutanée, je vous ferai un petit topo quand je l’aurai terminé. Le seul hic, eh oui il y a un hic, c’est que si vous voulez un galet solide, il vaut mieux le garder au frigo. Sinon, à température ambiante, il se ramollira. Bien entendu, vous pouvez le garder ainsi, mais vaut mieux mettre le mélange dans un pot propre et le prélever au doigt.

Chocolate and Zucchini a refait une autre recette (ici) en y incluant de la cire d’abeille, car celle-ci est solide à température ambiante. Ceci permet d’avoir un déo en stick. Mais c’est une recette qui demande beaucoup plus de précision. Et pour conclure sur le site www.aroma-zone.com, vous trouverez des contenants pour créer des déos sticks avec roulette.

Et voilà, mon aventure déodo-resque!

Et vous? Votre déo? Vous avez trouvé la perle rare?

Vous avez apprécié cet article? Vous pouvez vous inscrire via mail à « Mon Petit Quelque Chose » ; vous recevrez directement toutes les nouveautés du blog par e-mail. Votre inscription reste confidentielle et se fait en haut/à droite, sous ma photo. Je serai aussi heureuse de vous retrouver sur les réseaux sociaux, si vous y êtes faites-moi signe!

signature


Article Précédent : Ce soir, nous avons mangé des pâtes aux courgettes.

Article Suivant : Le poulet rôti n’est happy que si le citron est là!


2 Commentaires

  • Répondre Mélissa juin 2, 2014 à 8:45

    Je me complique beaucoup moins la vie, j’achète le roll-on Minéral + Respect de Bourjois et il est vraiment top. Aucune odeur même par 40°C ! 🙂

  • Répondre cpluslanuit juin 2, 2014 à 7:02

    Merci pour tes commentaires! C’est chouette que tu aies trouvé ton graal! Tous les déos que j’essaie du commerce ne fonctionnent pas sur moi à moins qu’ils contiennent de l’alu. J’en ai beaucoup essayé sans alu mais nada pour moi! BIZ

  • Laisser un commentaire

    Inline
    Inline