Makeup | Teint

Un contouring sans prise de tête !

mai 27, 2015

Le contouring, c’est pas tout simple. Cette méthode peut même paraître effrayante selon certaines techniques…

Voici, un petit exemple en vidéo (GlamHer Booth)

Le résultat est marquant, le visage du modèle se transforme. Par contre, je reste sceptique face à la quantité de produits utilisés. L’effet peut être très beau pris en photo ou en vidéo. Mais, dans la réalité, les couches de crèmes et de poudres superposées manquent sûrement de naturel (du reste la maquilleuse le dit elle-même lors de son intro). Il faut beaucoup d’expertises et de connaissances pour maîtriser ce type de technique : les formes de visages, les produits, les outils (pinceaux etc). Les contourings que l’on voit en photos ou vidéos ne sont pas adaptés à toutes les formes de visages. Si vous avez un visage oval-long et que vous copiez une technique utilisée sur un visage rond, ben… l’effet ne sera pas le même…

Je m’intéresse au contouring depuis une année, je ne suis pas une experte, je l’ai adapté à ma sauce et avec des formats poudres.

J’ai pas mal expérimenté au fil des mois.

Donc, mes conclusions sur le sujet, si l’on veut l’adapter de façon simple sont les suivantes :

Il faut avoir les bons pinceaux, en gros du matériel adapté.

Avant de s’y mettre, il faut décider quelles parties du visage on souhaite réchauffer, creuser, illuminer et colorer.

À savoir :

Rechauffer = ajouter un hâle naturel au visage, où l’on capte le soleil naturellement = BRONZER

Creuser = ombrer les parties du visage que l’on souhaite affiner ou transformer = CONTOURING

Enluminer = ajouter de la lumière aux parties du visage que l’on souhaite mettre en avant lorsque la lumière touche notre peau = HIGHLIGHTER

Colorer = amener de la couleur aux joues = BLUSH

Voici un schéma homemade sur mon visage :

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

Venons en au concret : la technique, le matériel et les pinceaux

1 Le Bronzer

Je n’effectue pas toujours cette étape. J’évalue, suite à la pose de mon fond de teint, s’il est nécessaire que je réchauffe mon teint ou non. Je fais ceci très subtilement sur les bords de mon visage. Je voulais vous montrer des photos avant/après mais la différence se voit peu. Le but n’est pas d’égaler une semaine de plage à Thaïti ; le risque avec une poudre étant de devenir orange. Peu de bronzers-poudres vont donner un véritable hâle.

Donc, je disais, il faut y aller avec parcimonie, le but étant de réchauffer le pourtour du visage qui pourrait paraître fade après le passage du fond de teint. Je descends toujours  mon bronzer dans le cou et le passe sur mes oreilles pour amener de l’harmonie à l’ensemble.

Un pinceau poudre du style Powder Brush de RT va poser la matière et l’estomper de façon simple et rapide. Le Duo-Fiber Face Brush va amener un fini plus léger et précis. Ici, je vous montre le bronzer de Dior, mais je ne vous le recommande pas! Je l’ai depuis deux ans et suis toujours sceptique quant à sa pigmentation et sa couleur. Depuis, j’en ai acheté un de Catrice, qui est nettement mieux! (une revue suivra)

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

2 Le Contouring

Commençons par les pinceaux.

Vous avez ci-dessous ma petite sélection. Les deux pinceaux Zoeva donneront un résultat très précis. Le pinceau MAC et le Contour Brush de RT diffuseront la matière plus largement. J’ai longtemps utilisé les deux derniers. Puis, j’ai acheté les deux Zoeva et je ne pourrais plus m’en passer. Avec un coup de coeur particulier pour le 109. La taille du 109 et du 110 est idéale pour déposer la matière dans les creux des joues, l’estompage sera ensuite un jeu d’enfant. Je trouve que ceci se fait plus rapidement est facilement avec le 109. Sa forme longue et fine permet de poser la matière, puis il suffit de quelques allers-retours et hop, l’effet naturel sera garanti!

Concernant le fard.

On voit souvent des contourings faits avec des bronzers, donc des tons chauds. Selon notre carnation, ceci peut s’avérer risqué : les sous-tons chauds ne vont pas forcément creuser ou ombrer les parties que l’on souhaite. Ces parties-ci vont paraître halées/bronzées alors que généralement ce ne sont pas celles qui captent le soleil.

Observez votre visage face à un miroir, observer ses reliefs selon la lumière. Comment ressortent les ombres sur votre peau? Brunes? Grises? Voire taupes? C’est pas tout simple cette histoire! Mais, les marques commencent à sortir de plus en plus de kits pour le contouring. Personnellement, j’ai le fard 504 d’Inglot. Il est parfait pour ma carnation pâle et ne contient aucun sous-tons chauds. Il est totalement froid et permet de créer une véritable ombre où je le souhaite.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

La marche à suivre en photo.

En suivant mon schéma du dessus, voici les photos. Mon montage est casse-figure, il faut commencer par le premier petit carré tout à droite (sens contraire aux aiguilles d’une montre). Bref!

Je prélève mon fard Inglot avec mon 109 de Zoeva. Je le pose juste au-dessus de mon oreille dans la racine de mes cheveux (les favoris chez les messieurs). La racine des cheveux va me permettre de cacher la démarcation. Puis je descends mon pinceau le long de mon creux de joues, je m’arrête un poil plus bas que le coin externe de mon oeil (2ème photo). Ensuite j’effectue quelques allers-retours sur la matière et l’estompe en la montant légèrement sur la joue. Il ne faut jamais descendre en dessous de son creux. Creuser ses joues va affiner le visage et remonter les pommettes.

Puis je m’occupe des deux coins de mon front, toujours à la racine de mes cheveux. Vient au tour du nez. À ce niveau, il faut y aller avec peu de matière sinon nous risquons de nous retrouver avec le nez sale! Je descends légèrement mon pinceau à gauche et à droite, le long de l’arrête. Puis je passe le pinceau sur le bout de mon nez, en angle. L’effet sur le nez est assez subtil, il ressort peu en  photo. Mais le contouring permet de l’affiner et de le raccourcir, légèrement.

Et pour finir la mâchoire. Je prélève de la matière et passe mon pinceau dans le sens de la largeur, le long de mon os. Je reste sur l’extérieur de la mâchoire et m’arrête au même niveau que le contouring du creux de joues. Ceci permet de bien définir l’ovale du visage.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

3 L’Highlighter

Après le contouring, je passe à l’étape highlighter, mon préféré étant le Goddess of Love, il est nacré, plutôt rosé, très lumineux, sublime. Une multitude de pinceaux permettent d’appliquer un enlumineur. Un pinceau comme le Duo-Fiber Contour Brush de RT, posera la matière tout en douceur, sans en faire trop. Le Contour Brush permettra une application plus marquée avec plus de matière. Le 224 de MAC amènera plus de précisions. Bref, il faut tester différents pinceaux et trouver ce qui nous convient.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

Personnellement, j’utilise la plupart du temps le Contour Brush de RT. Je pose l’highlighter sur le haut de mes pommettes et le bout de mon nez, en utilisant la pointe du pinceau. Sur le haut des pommettes, il donne un effet frais et le nez paraît sensiblement retroussé. Et voilà! Ayant une peau mixte, j’évite le front et l’arrête du nez, qui vont de toute façon briller au fil de la journée. Ayant les paupières tombantes, j’évite aussi l’arcade sourcilière car je ne veux pas focaliser une lumière à cet endroit.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

4 Le Blush

J’ai deux pinceaux de prédilection pour le blush. Quand, je veux un fini léger, j’utilise le Multi Task Brush de RT. Lorsque, je recherche un résultat plus soutenu, je me tourne vers le Contour Brush de Sephora. Dans ce bas monde, il existe une multitude de blushs, chacune peut trouver son bonheur, quelle que soit la teinte ou le budget. Ici, j’utilise l’Orgasm de Nars.

Peut-être que certaines se demanderont pourquoi le blush est la dernière étape de ma routine. Je préfère le poser en dernier : une fois les trois étapes précédentes faites, je peux mieux juger de l’intensité que je souhaite donner au blush.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

Pour poser le blush, je démarre sur ma pommette, au même niveau que mon iris, puis j’étire la matière vers la racine de mes cheveux. Le poser en dernier, permet aussi de bien le fondre au contouring et à l’highlighter.

Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

Et voilà pour ma façon de procéder. Comme d’hab’, les explications sont longues, ceci peut paraître laborieux, mais dans l’action, il faut deux-trois minutes à tout casser!

Concernant les marques, les produits et les pinceaux que je vous présente, ce sont des exemples. Il faut chercher et tester, chacune peut trouver son bonheur. De même que pour les différentes étapes, tout est flexible, une fois de plus il faut tester et essayer. En somme, amusez-vous!

Si vous débutez et cherchez un conseil au niveau des pinceaux, chercher chez Zoeva. Avec le 109 ou le 110, vous pouvez faire votre contouring et aussi poser votre highlighter. Avec le 109 vous pourriez même poser votre bronzer ; 2 voire 3 en un! Entre la pose de deux teintes, n’oubliez pas mon astuce du donut, pour nettoyer votre pinceau et ne pas mélanger les couleurs (le lien sera en bas d’article).

AH! Et encore une chose, si vous n’êtes pas sûres de situer votre creux de joues, faites le poisson! Ceci fera ressortir les  os de vos pommettes, le creux étant juste en dessous!


Un contouring sans prise de tête !- Mon Petit Quelque Chose

Et vous? Le contouring, vous en pensez quoi?
Quelques Liens

L’astuce du donut

Nars, Orgasm, ma revue

Pinceaux Zoeva : www.charme-up.com

Quelques Kits Bronzer/Contouring/ Blush chez House Of Makeup

Et chez Cosmetics Obsession : Morphe  et Sleek

Inglot

signature


Article Précédent : Kadalys : une découverte

Article Suivant : Rausch et sa gamme à l’Amarante pour cheveux abîmés


11 Commentaires

  • Répondre Laulau mai 28, 2015 à 7:26

    Il est super ton article! Tu donnes de très bonnes explications! 🙂 Moi je fais très rarement du contouring, j’ai toujours peur que ça se voit trop 😉 Bisous <3

  • Répondre mt.maxwell mai 28, 2015 à 2:42

    merci pour ce super article. Tu viens de me faire découvrir inglot et j’en suis amoureuse, par contre je n’ai pas l’impression que la marque soit dispo en France métropolitaine 🙁 tu avais eu ton fard comment si ce n’est pas indiscret ?

    (tu as de ces airs d’Eva Green c’est impressionnant )

    • Répondre Charlotte mai 30, 2015 à 9:19

      Hello! Un prochain article suivra bientôt sur Inglot. Je vais faire plus de recherche sur comment se procurer cette marque. Personnellement, je l’ai acheté en boutique mais ils ont un site net. Je t’embrasse!

  • Répondre deltreylicious mai 28, 2015 à 3:19

    Merci pour ce tuto !
    Deltreylicious

  • Répondre ByWforW mai 29, 2015 à 10:08

    Enfin un vrai et beau tuto version article de blog!! Merci ma belle 🙂

  • Répondre viviane mai 31, 2015 à 5:45

    J adore ton article. Vivement une petite revue sur tes achats inglot que tu nous montres ces petits trésors!

    • Répondre Charlotte juin 1, 2015 à 5:33

      Merci Viviane! Et merci de ta visite. L’article sur les fards Inglot va suivre sous peu! Bisous!

  • Répondre Ladymaryp décembre 15, 2015 à 4:37

    J’ai passé commande chez Inglot aujourd’hui! Merci pour ton conseil pour la livraison en Suisse. J’ai craqué pour une palette freedom system avec des petits freedom system concealer de plusieurs tons et une naked 2! ihhh <3

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :
    Inline
    Inline