Michèle nous parle

Énergie et changement de saison

octobre 9, 2017

Une fois l’été terminé, la lumière diminue gentiment pour laisser place à des jours moins longs au niveau de la luminosité. Les températures se font moins élevées et cela peut impacter notre énergie et notre moral. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres…

À ce moment-là, souvent, nous avons tendance à nous « laisser aller », à rester plus souvent à l’intérieur qu’à l’extérieur, à manger différemment également, à avoir des pensées moins positives en général. Nous pouvons d’ailleurs le constater en observant que la plupart des gens sont moins souriants et ouverts que durant les beaux jours de fins de printemps et durant l’été.


Alors, que pouvons-nous faire?

Je reviendrai toujours sur les mêmes points, essentiels à mes yeux et qui font leurs preuves à 200% : le sport et l’alimentation.

Qui ne s’est pas senti en forme après une séance de sport ou suite à une balade en pleine nature ? Nul besoin de faire un sport extrême, nul besoin d’être sportif de haut niveau. Votre mission est de vous mettre en mouvement, qu’il soit de haute ou faible intensité. Une grande gamme de possibilités s’offre à vous : marche rapide, natation, aquabike, vélo, pilates, course à pied, fitness, danse, etc. Vous n’avez que l’embarras du choix et selon moi aucune excuse de ne pas trouver une activité qui vous convienne. Sortez même lorsqu’il n’y a pas de soleil, la lumière du jour ressource.


Les bienfaits de l’activité physique sur le mental

1.- Procure un bien-être général de par la sécrétion d’hormones, notamment l’endorphine qui génère la sensation de plaisir.

2.- Améliore également les performances intellectuelles. Je l’ai testé, cela fonctionne réellement (j’ai des chances de gagner au mémory contre ma fille uniquement après une séance de sport !).

3.- Facilite l’évacuation du stress en se changeant les idées.

4.- Favorise le sommeil (pour autant que vous ne fassiez pas un sport intensif juste avant de vous coucher le soir) en évacuant les tensions que nous pouvons avoir.


Et l’alimentation dans tout ça?

On ne le répétera jamais assez, mais une alimentation saine (pour moi cela signifie pas ou très peu de produits industriels) et équilibrée fait une énorme différence au niveau de notre  énergie.

Manger équilibré ne veut pas dire se priver de toutes les bonnes choses et manger uniquement de l’herbe. On ne parle pas non plus de régime, pas du tout, mais d’un mode de vie alimentaire.

Il est important de manger un maximum de légumes de saison (de préférence de la région pour avoir les meilleures vitamines, quitte à ne manger qu’un choix plus restreint durant l’hiver), également des fruits de saison si possible.

Le sucre raffiné… cet ingrédient si doux et qui nous appelle d’autant plus durant les jours plus sombres et plus froids… à diminuer le plus possible, mais de nouveau, cela ne veut pas dire de l’éliminer totalement car le  plaisir dans la nourriture est important et le but n’étant pas de se sentir frustré. Le sucre apporte une énergie immédiate mais qui repart aussi vite, il n’est donc pas indispensable à mon avis et se remplace facilement.

Pour les coups de blues des changements de saison, les compléments alimentaires de Vitamine D et Omega 3 sont également une bonne alternative, mais ne remplacent en aucun cas ce que vous allez mettre dans vos assiettes, d’où le nom « complément ».

Le principal est de manger le plus varié possible (légumes, fruits, protéines, féculents) afin de récolter un maximum de tout ce dont le corps a besoin.  Et n’oubliez pas de boire assez durant vos journées, car une déshydratation même légère peut vous faire baisser votre taux d’énergie.


Prendre soin de soi

Quand avez-vous pris un moment pour vous pour la dernière fois ? Ces moments sont à choyer le plus possible car ils vous permettent de vous ressourcer et de vous faire du bien. Cela peut être une soirée entre amies, un bain relaxant à la lueur d’une bougie, un soin du visage, une balade au soleil, un moment lecture, etc.


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

À découvrir, juste pour vous!

4 Comments

  • Reply chocolasco octobre 10, 2017 at 8:11

    Merci pour cet article qui tombe bien 🙂
    Je fais partie des personnes qui dépriment très vite et je serais reconnaissante de nous faire part d’une journée ” type”. alimentation surtout …
    en effet, vous le dites bien , il n’est pas question de régime, mais d’alimentation équilibrée,,, il me semble avoir perdu mon bon sens à force d’être influencée par les tendances : vegan, végétarienne, etc….
    c’est pourquoi je me permets cette demande…
    Avec mes remerciements

    • Reply Michèle octobre 10, 2017 at 8:30

      Bonsoir,
      Je vous remercie pour votre message et votre question. Ce n’est pas évident de donner une réponse précise étant donné qu’il n’y a pas que l’alimentation qui entre en jeu, mais également tout le style de vie que nous pouvons avoir, parfois même certains événements de notre passé, notre fonctionnement interne ou même notre état d’esprit momentané.
      Une journée type chez moi se présente comme ceci:
      – réveil à 5h30
      – séance de sport de 6h à 7h
      – douche
      – petit-déjeuné (un bol de muesli avec des fruits de saison – ces temps ce sont des pommes, poires et pruneaux). En principe je tiens sans avoir faim jusqu’à midi et si j’ai faim avant midi, je mange une barre de céréales.
      – je pars travailler vers 8h
      – A midi je mange des féculents (pommes de terre, riz sauvage, quinoa, peu souvent des pâtes car elles me font moins envie), des légumes de saison (ces temps ce sera des courgettes, de la salade verte, des carottes, du concombre), des protéines (je varie entre la viande, le poisson et l’oeuf).
      – je retourne travailler vers 13h30
      – Vers 16h j’aime bien manger un milkshake banane (lait de vache avec une banane et un peu de cannelle).
      – après le travail je m’occupe de mes filles, des devoirs, de préparer le repas du soir, faire un peu de rangement, etc.
      – Puis pour le repas du soir je mange de la salade avec du fromage et du thon en boîte, parfois un oeuf si je n’en ai pas mangé à midi, du jambon, un yaourt, rarement des féculents car je n’ai pas besoin de faire le plein d’énergie pour la nuit. Tout au long de la journée je bois de l’eau et de la tisane.
      – Une fois que tout le monde est au lit, j’aime me prendre un bain ou une bonne longue douche (oui il m’arrive souvent de me doucher le matin après le sport et le soir avant d’aller au lit pour un moment de détente). J’en profite également de lire un moment un livre qui me fait plaisir (cela peut être aussi bien sur la beauté, le développement personnel ou le sport), je prends également un moment avec mon copain.
      – A 22h30 au plus tard je suis au lit.
      Si vous avez d’autres questions ou que vous avez envie d’en parler différemment, vous pouvez sans autre me contacter par e-mail à info@vivre-ma-vie-en-couleurs.ch
      Très belle soirée 🙂

  • Reply chocolasco octobre 11, 2017 at 8:16

    Waouh 🙂
    Trop gentil de me répondre ainsi !!!
    Vous êtes donc une femme très active où il n’y a pas d’excuse pour ne pas faire de sport: Bravo !!! J’avoue être du genre plus paresseuse. par période surtout, et qqfois quasi hyper active, je balance entre les deux…
    Merci de m’avoir répondu si clairement, si complètement, je suis ravie et je vais bien sûr m’en inspirer pour les jours où je fais du grand n’importe quoi
    belle semaine pour vous Chantal

    • Reply Michèle octobre 14, 2017 at 10:20

      Je vous en prie ! Parfois une réponse très complète permet à la personne d’y voir plus clair. Ce serait intéressant de savoir ce qui fait que parfois vous êtes hyper active et d’autres fois beaucoup moins. Je dis souvent au gens que nous sommes humains, que nous avons le droit d’avoir des moments de baisse d’énergie et de moral et que cela n’est pas dramatique, car souvent c’est pour mieux rebondir. Par contre si ces baisses durent longtemps, elles ont tendance à devenir une habitude et elles seront difficiles à faire partir. Dans la mesure du possible, dès qu’on sent une baisse de régime, on peut la vivre quelques jours, mais il est bien de ne pas l’alimenter et de mettre des statégies en place pour l’évincer avant qu’elle ne prenne trop d’importance.
      Très bon week-end.

    Laisser un commentaire

    Inline
    Inline