Michèle nous parle Vie

Au-delà de ses propres limites

octobre 30, 2018

Aujourd’hui, j’avais envie d’écrire un article un peu différent, où je raconte une histoire et non où je donne des conseils ou mon avis.

En début d’année, j’avais décidé de courir mon premier semi-marathon (je m’étais dit que ce serait un chouette cadeau pour mes 40 ans) en moins de 2h. Je visais celui de Lausanne étant donné qu’il est assez plat et donc pas trop difficile.

Au fil des mois, ma sœur m’a parlé de faire également le semi-marathon car elle avait parié avec un ami quelque-chose qui lui tenait très à cœur (à savoir qu’elle ne courait pas beaucoup et pas régulièrement). Au départ ils ont parlé d’un objectif de 2h30, puis il a été revu à 2h20. Je ne vous ai jamais parlé de ma sœur, mais c’est une warrior dans l’âme, une femme exceptionnelle, ma mentor, mon héroïne.


L’entraînement était lancé

J’ai un peu aidé ma soeur pour s’entraîner pour qu’elle soit préparée au mieux pour le jour J. On courait au même moment mais pas au même endroit étant donné que nous n’habitons pas dans la même région. Et ensuite on partageait nos résultats. Moi j’avais toujours mon objectif de moins de 2h en vue.


Un matin, un déclic

Un matin je suis partie courir et à un moment donné, j’ai eu une montée d’émotions suivie d’une illumination. Je venais alors de décider que je voulais emmener ma sœur vers SA victoire et de laisser la mienne de côté. J’avais déjà couru 22km et je savais que je pouvais relever mon défi. Mais pour ce qui était de ma sœur, tout était à faire.


Le jour de la course

Ma sœur était au taquet, prête à relever son défi. Elle était tellement déterminée que je me suis même demandée si elle n’allait finalement pas courir plus vite que moi 🙂 La météo n’était pas à notre avantage, il faisait env. 5 degrés et un vent bien froid.

Le top départ lancé, cette fois on ne pouvait plus reculer, on devait tenir une vitesse moyenne de 6:30min/km (env. 9km/h) sur les 21km. Nous avions décidé de ne pas nous arrêter avant 10km pour le ravitaillement et de boucler 10km en 1h max. Premier objectif réussi! A 14km, tout se passait bien, mais je savais que le coup de mou allait arriver pour ma sœur. Au kilomètre 18, notre vitesse avait baissé, nous avions toujours le vent de face, je sentais ma sœur déterminée mais fatiguée. Chaque kilomètre de passé était un pas vers sa victoire. A force de voir les derniers kilomètres baisser, elle a réussi à reprendre un bon rythme, son mental n’avait pas gagné face à sa détermination.


L’arrivée

Les 1000 derniers mètres, les plus longs… L’arrivée au loin, qui ne s’approchait pas mais qui n’était pas loin non plus. Et les tout derniers mètres sont arrivés et nous avons passé l’arrivée main dans la main. Un grand moment d’émotions, de partage et de fierté! Ma sœur venait de boucler ses 21,1km en 2h12 !!  Je me suis sentie vraiment fière d’elle et fière de moi d’avoir réussi à l’emmener sur la ligne d’arrivée.

Retrouvez-moi sur mes sites internet www.couleurs-du-paradis.ch et www.vivre-ma-vie-en-couleurs.ch

Également sur Facebook “couleurs du paradis” et “vivre ma vie en couleurs


 

Dans le Bus direction Les Fêtes de Lush!
Purple Lavender d'Urtekram, les soins naturels chez Naturame

Plus de lecture ...

2 Comments

  • Reply Myrtilla novembre 2, 2018 at 11:07

    N’empêche pour une telle première distance pour elle, c’est un super chrono !! Vous êtes toutes les deux super impressionnantes, ça doit être un gêne de famille 😉

    • Reply Michèle novembre 2, 2018 at 7:08

      Quand ma soeur a qqch en tête, elle va au bout sans se poser de question. Et pour ma part, j’avais juste à la suivre 🙂 Mais c’est vrai qu’elle a fait un temps vraiment bien pour une longue distance.

    Tous vos commentaires sont les bienvenus! Votre adresse e-mail reste strictement confidentielle. En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez la politique de confidentialité de ce site (ci-dessous)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :