Michèle nous parle Vie

Gérer une semaine bof …

avril 29, 2019

Vous connaissez certainement les jours “sans”. Ces jours où vous essayez de rectifier et que finalement, rien n’y fait. Sans comprendre pourquoi, le jour d’après tout va mieux.

Il existe aussi les semaines “sans” ou les semaines “bof” – un poil plus positives que les “sans”. Je ne trouve pas toujours évident de les gérer, car malgré tout, la semaine suit son court et nous avons des obligations.


Les Symptômes

Manque d’entrain

État d’esprit négatif et râleur

Énergie au plus bas

Larme facile

Tout nous semble être une montagne

Envie de se terrer

On s’en veut d’être comme ça

Bref, comme avant nos règles quoi


Alors on fait quoi ?

On a plusieurs choix :

On peut complètement se laisser aller et attendre que ça passe, sans savoir quand ça passera (quelques jours, 1 semaines, 2 semaines, etc.), en disant que ça passera bien un jour de toute façon. Selon moi, c’est la pire solution à adopter, car ainsi on laisse le choix à notre mental de faire ce qu’il veut. On n’a donc aucun contrôle sur lui, on le subit et on continue à être mal.

Une autre alternative est de se dire : ok, on est pas bien, on n’arrive pas à rectifier au bout de quelques jours, donc c’est une semaine pourrie qui s’annonce. L’idée est d’accepter cette situation en faisant son possible pour ne pas amplifier la situation. Se donner un délai à une période “caca” est une excellente façon d’y mettre un terme. De cette façon, notre mental sait qu’à partir de tel moment, il n’aura plus le dessus. Et en attendant, on tourne notre semaine en autodérision dès qu’on en a la possibilité. Rire d’une semaine nulle (du moment qu’il n’y a rien de grave qui s’est passé bien sûr), c’est drôle au final, surtout quand on sait qu’à tel moment, ce sera terminé.

Pour les plus motivés, il y a aussi la possibilité de se faire violence en essayant de comprendre le pourquoi du comment et se faire violence en essayant de changer son état d’esprit à tout prix. Personnellement je ne suis pas pour, car cette méthode demande beaucoup d’énergie et un certain savoir-faire.


Mes petites astuces

Vous l’avez peut-être deviné, ce que je vous raconte en ce début de semaine, c’était bel et bien ma semaine passée. Ajoutez à cela le fait d’avoir dû endormir le lapin de ma fille et l’arrivée de mes règles. Un cocktail bien explosif mais auquel j’ai survécu.

Ce que j’ai fait durant ma semaine “bof” et qui m’a aidé:

– J’ai râlé

– Et aussi pleuré

– Mais aussi rigolé

– Partagé avec une amie

– Et surtout j’ai fait du sport !

– Puis je me suis fixé à dimanche comme étant mon dernier jour “caca”

– en allant manger une bonne crêpe et une boule de glace pour fêter la fin


C’est reparti pour un tour !

Aujourd’hui, c’est lundi, j’ai planifié ma semaine avec un état d’esprit de “warrior motivée et bien dans sa tête” . Mon mental n’a plus le dessus, il a compris que du moment où je l’aurais décidé, il n’aurait plus un mot à dire.

Une super semaine m’attend, rien à voir du tout avec la précédente. Je vous la souhaite aussi magnifique 🙂

Et vous ? Que faites-vous pendant vos jours / semaines difficiles ? Des astuces à partager ?

Retrouvez-moi sur mes sites internet www.couleurs-du-paradis.ch et www.vivre-ma-vie-en-couleurs.ch

Également sur Facebook “couleurs du paradis” et “vivre ma vie en couleurs


 

Benefiance : Toute la Science de Shiseido
Que sont les PHA et Cosrx!

Plus de Lecture

Pas de Commentaire

Tous vos commentaires sont les bienvenus! Votre adresse e-mail reste strictement confidentielle. En cliquant sur le bouton "Envoyer" vous acceptez la politique de confidentialité de ce site (ci-dessous)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :